33.(0)7.83.50.10.20
  • fr
Made in france, Fabriqué en Francefabriqué en franceRespectueux de l'environnementRespectueux de l'environnement
  • Votre panier est vide.
33.(0)6.64.78.10.11
  • fr
Menu
Navigation
Daniela Daude ARTISTE AUTOUR DE L'UNIVERS DE L'AUTO ET LA MOTO

MONICA : Il y a 43 ans, la crise du pétrole à eu sa peau. Que reste-t-il du luxe automobile français ?

Monica, la belle oubliée (1966-1975) une automobile française de luxe promise à la gloire,  tombée dans l’oubli. Le dernier haut de gamme français , qui hélas a été enterrée trop vite. La dernière marque française de luxe qui aurait pu reprendre le flambeau après la disparition de Facel Véga en 1964…

monica 1973 Article rédigé par Daniela DAUDE artiste ART automobile Monica la belle oubliée 1966-1975 une auto française de luxe promise à la gloire tombée dans l’oubli

Monica 560

Origines de le luxueuse automobile Monica

Monica a été rêvée et développée par Jean Tastevin. Cet industriel et PDG d’une société spécialisée dans la fabrication et la location de matériel ferroviaire, ainsi que de wagons-citernes, est un ancien ingénieur diplômé de l’École centrale de Paris. Il roulait en Jaguar, mais il avait envie d’une voiture de luxe Made in France, qui’ n’existait pas.

Passionné d’automobile, il décide de créer une luxueuse voiture sportive, et de la nommer du nom de son épouse MONICA. Dessinée par Tony Rascanu, styliste Roumain, qui ne verra jamais la Monica rouler, ce denier est décédé avant les premières séances d’essais. La fabrication, du concept a débuté en 1967.

Mme Monica Tastevin et la Monica sur le circuit du Castellet

Mme Monica Tastevin et la Monica sur le circuit du Castellet

Conception de la maquette Monica

Après la conception de sa maquette, due au talent de l’ancien coureur automobile Chris Lawrence, la belle Monica, a été fabriquée à seulement 20 exemplaires. Une voiture de luxe sportive qui avait 40 ans d’avance. Entièrement climatisée, un 0 à 100 en 27“5, une prouesse à cette époque, pour une voiture quatre portes.

 

Prototypes Monica

Le premier prototype coupé sport de luxe avec 4 places, et son allure Panhard, essieu arrière articulé, carrosserie entièrement en aluminium, sort en 1968 des ateliers des ateliers Williams et Pritchard. Ne convenant pas à Jean Tastevin, il s’entoure d’un nouveau designer Tony Rascanu, de ce fait, le 2ème prototype a commencé  en Italie à Turin, chez le carrossier VIGNALE. Mais le carrossier décède en 1969, et la suite a été confiée à une firme anglaise « Airflow Streamlines ».

 

Moteur de la Monica

Le prototype Monica est équipé d’un V8 Anglais de 3,5 litres pour une puissance de 240 Ch à 6000 tours/minute, moteur qui était prévu pour la F1. Malheureusement peu fiable, Jean Tastevin décide de faire appel à Chrysler, la firme lui fournit un V8 de 5,6 L, pour 285 chevaux. Version revue par Racer Brown,  préparateur américain, qui porte le régime maxi à plus de 5.400 trs/min contre 4.000 trs chez Chrysler, lui donnant une pêche à l’européenne.

Ainsi équipée, la Monica 560 revendique une vitesse de pointe de  240 km/h, un 0 à 100 Km/h en 27.5 secondes, ce qui n’est pas mal pour une automobile pesant plus de 1.8 tonne. La voiture grand luxe est enfin prête pour le Salon de l’auto en 1973. Inspirée des voitures de sport de l’époque, Jaguar, Maserati, Aston Martin, la Monica avait elle, l’avantage d’avoir un coffre pouvant accepter 6 à 8 valises ainsi que 4 vraies places.

 

Mais survient le choc pétrolier,  le prix du baril d’essence est augmenté de 70%, de ce fait, en France le prix du litre d’essence est multiplié par 5. Il est du coup instauré des limitations de vitesse pour consommer moins d’essence, alors que la Monica est prévue pour 18 L aux 100 et vendue au prix d’une Rolls-Royce 164.000 francs. Ce contexte,  limita la distribution de la luxueuse voiture, qui n’eut pas le temps de se faire connaitre, sauf, depuis quelques temps dans le cercle des collectionneurs et surtout aux USA.

Reste une belle automobile française qui avait tout pour réussir sur le marché, mais immanquablement, elle était trop en avance avec son esprit coupé 4 portes, 4 places, faisant pourtant aujourd’hui le bonheur des constructeurs d’automobiles de luxe.

 

La Monica propose un luxe étourdissant pour l’époque

En 1973, Monica 560 est un coupé 4 places, proposant un équipement de luxe impressionnant avec le souci du détail :

Un essieu De Dion, la carrosserie est en acier sur le dernier prototype, car avec l’alu il y avait seulement 30 kg de différence en poids, ainsi le rapport gain/coût entre l’aluminium et l’acier était trop important, le châssis tubulaire est fait de tubes carrés, crée par D. Lawrence, elle repose sur une suspension à l’avant à double triangulation superposée, 4 disques de freins, dont 2 ventilés, système de fermeture et d’ouverture des portes entièrement électrique, climatisation avec possibilité d’un réglage séparé pour l’arrière, jantes alu, 4 vitres électriques,  l’air conditionné, auto radio stéréo lecteur/enregistreur à 8 pistes, set de bagages fait par un sellier renommé.

 

L’habitacle de Monica vise l’excellence

l’habitacle est fait avec le plus beau des cuirs « Connoly (utilisés par Rolls Royce) », avec un tableau de bord en véritables boiserie en orme et en cuir, les sièges sont en cuir, le volant est en bois verni réalisé par Moto-Lita, une moquette en pure laine vierge Shetland, des compteurs Jaeger.

Elle devait être disponible en 5 coloris : Bleu Azur, Bleu Atlantique, Pourpre Amarante, Beige Sable, Brun Châtaigne et Beige Sable avec 3 couleurs de cuir pour l’habitacle, mais il était aussi prévu, que la Monica soit personnalisable à la demande du client.

Monica habitacle

Monica habitacle

Fin de l’histoire de Monica

En 1974, alors que tout est prêt, pour démarrer la fabrication, cabine de peinture, chaîne de montage, Jean Tastevin préfère limiter les frais : la production de sa voiture est arrêtée après la fabrication de vingt exemplaires uniquement. L’activité sera cédée au pilote Guy Ligier en 1974.

L’intégralité des ateliers de l’automobile Monica ont été arrêté, une cinquantaine de voitures sont parties à la casse, les ouvriers se sont retrouvés au chômage.

Monica_1973

Cet article sur Monica la belle voiture de luxe français oubliée, a été rédigé par Daniela DAUDE artiste sur l’univers de l’automobile, mes œuvres sont visibles dans la galerie decoration garage

——————- ● ME SUIVRE ● ——————-

Vous avez aimé cet article? Merci de le partager sur les réseaux sociaux, c’est la meilleur façon de me soutenir, merci.

 

Dans le même genre, je vous propose ci-dessous, des automobiles Made in France, rares ou exceptionnelles

MONICA : Il y a 43 ans, la crise du pétrole à eu sa peau. Que reste-t-il du luxe automobile français ?

Avez-vous déjà croisé cette Citroën DS Mille-Pattes Michelin 19T roulant à 180 km/h ?

Peugeot Oxia prototype futuriste de 1988 en 2 exemplaires !

Citroën SM Frua prototype coupé réalisation du designer Pietro Frua

Hispano-Suiza H6C Dubonnet Xenia Saoutchik Coupe 1938

Voisin C28 Aérosport 1935 trois exemplaires dans le monde

Rallye de Monte-Carlo Course de légende pour homme de légende Johnny Hallyday

Une voiture de luxe Citroën SM présidentielle carrossée par Chapron

Auto retro collection 70 ans du Citroën Type H fêté avec l’équipementier Coq Sportif

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daniela Daude
Artiste passionnée d’art, d'automobile et moto.
Je vous propose des articles sur l’art et l’auto, des évènements, enchères, salons, rassemblements, bourses d’échanges moto et voiture, ainsi que sur l’art animalier et mes coups de cœur sur l’univers du luxe.
Je vous propose des articles sur l’art et l’auto, des évènements, enchères, salons, rassemblements, bourses d’échanges moto et voiture, ainsi que sur l’art animalier et mes coups de cœur sur l’univers du luxe.
Dernières créations
Accessoires chat design insolite écologique Réservoir 1940
Accessoires chat design insolite écologique…
450,00
Idée cadeau luxe homme, culasse bar
Idée cadeau luxe homme, culasse bar
500,00
Deco auto Citroën Traction 11 B Cabriolet 1937
Deco auto Citroën Traction 11 B Cabriolet 1937
300,00
Lettre d'information
Je veux devenir membre VIP
Soyez les 1er informés de mes nouvelles créations en ligne

Derniers articles
R.I.P Didier Pironi, son histoire
26/03/2018
Champagne Tasting 2018 à Paris, Hôtel Salomon de Rothschild, journée dégustation
21/03/2018
L’Histoire d’une femme pilote d’essai Jacqueline Auriol -1917/2000
11/02/2018
PAIMENT SÉCURISÉJe ne garde aucune de vos coordonnées bancaires
GARANTIE SATISFACTIONVotre satisfaction à 100% est mon objectif numéro un
LIVRAISON RAPIDEJ'expédie tous les jours (Commande avant 11 H) pour les créations non volumineuses
VOICI MES COORDONNÉESRestons en contact. Je découvre !
Navigation
33.(0)6.64.78.10.11
LIVRAISON DANS LE MONDE
SATISFAIT OU REMBOURSÉ
MADE IN FRANCE
RESPECTUEUX DE L'ENVIRONNEMENT
Copyright France @ 2016 | Tous Droits Réservés